Groupe hospitalier Paul Guiraud (GHPG)

Missions

Partager :

Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT)

Depuis le 1er juillet 2016, l'Agence Régionale de Santé (ARS) a validé la convention constitutive du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) "Psy Sud Paris".

Créé par la Loi de modernisation de notre système de santé, ce GHT comprend le CH Fondation Vallée (Gentilly 94), le Groupe hospitalier Paul Guiraud (Villejuif, 94), l'EPS Erasme (Antony, 92) ainsi que le Groupe hospitalier universitaire Paris Sud de l'AP-HP comme CHU de référence (Le kremlin Bicêtre, Paul Brousse, Béclère) et des établissements médico-sociaux.

Il comprend notamment un projet médical de territoire ainsi que des fonctions mutualisés. 

Le GHT Psy Sud Paris couvre une population de 1.300.000 habitants disposant de quatre sites principaux d’hospitalisation et de 80 structures extérieures (CMP, CATTP, …).

Les missions du groupe hospitalier Paul Guiraud

L’enjeu principal des missions que le groupe hospitalier Paul Guiraud consiste à garantir aux personnes atteintes de troubles psychiques un accès aux soins de qualité, mais aussi un accompagnement adapté pour favoriser leur participation sociale et leur citoyenneté. 
A ce titre, l’établissement assure une mission de service public dans le champ de la psychiatrie adulte auprès de 934 000 habitants répartis sur 30 communes franciliennes du sud parisien représentant un rayon d’action de plus de 140 km². 11 secteurs de psychiatrie comprenant 55 structures extrahospitalières, composent son offre de soins psychiatrique de niveau 1. 
A celle-ci s’ajoute une offre de niveau 2 :

  • 1) de soins intensifs avec une Unité pour Malades Difficiles de 69 lits ;
  • 2) de soins pour personnes sous-main de justice avec une Unité Psychiatrique d’Hospitalisation de 33 lits au Service Médico-Psychologique Régional de Fresnes, complétée par une unité de jour de 12 places dédiées à la prise en charge d’auteurs d’infractions à caractère sexuel ;
  • 3) d’addictologie avec 2 Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie  dont un est implanté à Fresnes et 4 autres points d’accueil répartis sur les territoires alto-séquanais et val-de-marnais couverts.

Le tout est encadré par une offre transversale sectorisée voire intersectorielle avec : Une fédération de thérapie familiale, Une fédération de soins somatiques, 94 places d’Accueil Familial Thérapeutique.
Par ailleurs, le groupe hospitalier Paul Guiraud ne pourrait poursuivre une mission de service public, garantissant à toute personne des territoires qu’il dessert d’accéder à la prévention, à la continuité des soins et aux accompagnements sociaux et médico-sociaux, sans le tissage de partenariats étroits et spécifiques :

  • 1) en réseau avec : les Services d’Accueil des Urgences des hôpitaux Antoine Béclère, Bicêtre, Ambroise Paré, les réseaux de santé, notamment dans l’éducation thérapeutique ;
  • 2) avec les partenaires médico-sociaux dans le cadre du développement de projets alternatifs à l’hospitalisation au long cours ;
  •  3) avec les professionnels du social du conseil général des Hauts-de-Seine dans le cadre de la mise en place d’un dispositif d’accès aux soins et de prise en charge psychique pour des personnes en situation de précarité et en cours d’expérimentation avec le Conseil Général du Val de Marne sur les 6 secteurs regroupés dans le réseau naissant Orignal.

Enfin, le groupe hospitalier Paul Guiraud participe au développement sur son territoire des conseils locaux de santé mentale (CLSM) qui sont un lieu de concertation et de coordination entre les services de psychiatrie publics, les élus locaux du territoire concerné, les usagers et les aidants. Les CLSM ont notamment pour objectifs de permettre l’accès et la continuité des soins et de promouvoir la santé mentale. Certaines communes du territoire des secteurs du groupe hospitalier Paul Guiraud ont déjà adoptées un CLSM (Bagneux, Choisy le Roi, Meudon et Chaville) ; d’autres sont en cours (le Plessis Robinson, Villejuif, Vitry, Montrouge...).