Groupe hospitalier Paul Guiraud (GHPG)

Film "Un projet fou..." primé au festival international du film sur les handicaps 2020

Partager :
Publié le 26/02/2020

Sous le haut patronage de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, a eu lieu du 7 au 12 février 2020 à Lyon, le festival international du film sur les handicaps.

Le film « Un projet fou… » tourné au CATTP de Vitry-sur-Seine, par Jean-Marc Bourillon, infirmier dans ce même centre a obtenu le 12 février 2020 le prix du meilleur long métrage.

Après avoir été primé pour un court-métrage « Notre histoire » en 2018, les patients participant à l’atelier vidéo du CATTP, ont souhaité prolonger l’histoire en tournant un film plus long. Cette idée de « faire un film » a initié le scénario, une mise en abyme dans laquelle un patient confie à un autre qu’il a rêvé de faire un film…

L’occasion pour eux de se fédérer pour ce projet, d’être confrontés à la difficulté de créer une œuvre collective et l’occasion en parallèle de parler de leur maladie de façon libre et décalée. Les patients ont bénéficié du soutien du service communication de l’hôpital et de la Mairie de Vitry-sur-Seine, permettant de se rendre pendant quatre jours au festival.

L’histoire :
Un patient atteint de troubles psychiques va tout faire pour convaincre ses « partenaires d’infortune » du centre thérapeutique qui l’accueille de l’aider à réaliser un film. Sans moyen, sans matériel, sans connaissance technique, ce sera l’opportunité de surmonter chaque obstacle qui se dresse devant la réalisation de ce rêve.

Le film a été tourné pendant une année au cours de l’atelier vidéo du centre thérapeutique, celui-ci a commencé en mai 2018 et s’est achevé en juillet 2019.

La réalisation :
Jean-Marc Bourillon, diplômé en 1979, aujourd’hui salarié de la fonction publique hospitalière en tant qu’infirmier DE, a exercé auparavant pendant vingt-cinq ans le métier de graphiste pour la télévision puis réalisateur de film d’entreprise.

« Un projet fou… » est son premier film de long métrage, documentaire-fiction.

Laurence Etienne, monteuse et coscénariste du film, a accompagné ce projet de façon bénévole, son investissement et son œil extérieur ont été essentiels pour donner au film un caractère professionnel, les séquences sont montées en parallèle du tournage, ce qui a permis  aux patients de comprendre au fur et à mesure, le sens du film et d’en accepter les exigences.

 « La Briqueterie », Centre de Développement Chorégraphique National du Val de Marne a été un partenaire essentiel du projet en prêtant ses locaux pour le tournage de la séquence finale du film et en faisant participer ses équipes en tant que figurants.

Coup de cœur des organisateurs du Festival International du Film sur les Handicaps 2020, le film a obtenu le premier prix ex-aequo avec le long-métrage Indien : Suskit

Une projection du film est organisée au cours des Semaines d'Information sur la Santé Mentale, le 24 mars prochain au cinéma Robespierre de Vitry-sur-Seine.