Groupe hospitalier Paul Guiraud (GHPG)

Somatique et psychiatrie - Une nécessaire alliance

Partager :
Publié le 29/11/2019

Aujourd’hui, de nombreux projets voient le jour pour optimiser la prise en charge somatique des patients psychiatriques. Celui du GH Paul Guiraud, conçu par le Docteur Océane GADROY et Ioel DETTON, infirmier, met l’accent sur la formation des professionnels.

Le groupe « Soins somatiques en santé mentale » a débuté en 2002 à l’initiative de la Fédération des Spécialités Médicales et a regroupé les professionnels de santé paramédicaux des Spécialités médicales, de l’IFSI, de la pharmacie, de l’Hygiène Hospitalière et des secteurs de soins du CHS Paul Guiraud. La mission première du groupe était d’accompagner les soignants dans la mise en place des pratiques soignantes somatiques, adaptées à la spécificité de notre établissement et à ses évolutions.

Deux axes de travail se sont développés : les gestes techniques et la rédaction / actualisation des protocoles. Sur le premier axe, des formations ciblées pour la réactualisation des gestes infirmiers et la mise en place d’ateliers en collaboration avec la formation continue ont vu le jour. Nous avons abordé les prélèvements veineux, le sondage urinaire, les pansements, le lavement évacuateur, les pansements, les insulines et stylos injecteurs, les produits utilisés en salle de soins, la gestion des DASRI et la prévention des AES. En parallèle, une vidéo sur la prise en charge de l’arrêt cardio-respiratoire et l’utilisation du DSA a été réalisée et diffusée sur l’intranet du GHPG.

Ces ateliers se sont petit à petit transformés : en 2011, sous l’impulsion d’un infirmier exerçant en intra-hospitalier et d’un médecin des Spécialités médicales, et avec le soutien de la Formation Continue, s’est organisée la formation « Réactualisation des connaissances en cardiologie, pneumologie et endocrinologie, diabétologie pour les infirmiers en psychiatrie ». Elle incluait des sessions théoriques et pratiques sur une journée et demie, et a été ultérieurement étendue à deux jours.

Cette formation s’est étoffée au fil des ans, passant des trois domaines cités à un ensemble plus large sur la prise en charge des pathologies somatiques prévalentes au GH. Elle s’intitule en 2019 « Réactualisation des connaissances somatiques pour les paramédicaux exerçant en psychiatrie », passant ainsi à trois jours de formation. Le profil des apprenants s’est également élargi : il inclut désormais, sur la partie théorique, des préparateurs en pharmacie et des diététiciennes.

Enfin, depuis 2018, une formation spécifique est organisée pour les aides-soignants très demandeurs eux aussi de suivre une telle formation. Elle se déroule sur deux jours avec une alternance théorie-pratique.

Les deux premiers jours des sessions infirmières ont lieu en parallèle avec des sessions AS afin de permettre des échanges inter-professionnels et de favoriser le travail en équipe autour de cas concrets.

Cette formation a été présentée au groupe opérationnel DPC en 2018 et sera soumise à la validation de la CSMIRT. Afin de répondre aux exigences d’un programme DPC, un travail sur le contenu et les méthodes pédagogiques appliquées est mené depuis 2017.

Ainsi, cette formation qui tend à se conformer aux obligations édictées par le DPC, met tout en œuvre pour favoriser la progression des apprenants (QCM pré et post formations, pédagogie par objectifs, travaux de groupes, études de cas, cas concrets, …).

Par ailleurs, cette formation privilégie la simulation comme technique et méthode pédagogique. La simulation permet en effet à l’apprenant d’être au plus près de la réalité, d’évaluer ses propres actions et connaissances, de travailler en équipe et enfin d’en rendre compte.

Le matériel pédagogique utilisé est en train de s’étoffer : un mannequin connecté « Wireless » et un DSA de formation ont été demandés.

Le grand nombre de demandes d’inscription a nécessité le recrutement de 4 infirmiers (intervenant sur différents secteurs : urgences, intra et extra) et d’un second médecin. En tout cinq infirmiers, deux cadres de santé et deux médecins participent à ce projet qui fait appel à différents acteurs du GH (Pharmacie et cellule biomédicale, Spécialités Médicales).

Un groupe de travail paramédical et médical sur ces formations se réunit tous les mois sous l’égide de la Formation Continue pour accompagner ce projet.

Cette action de formation avait été décidée suite au constat que l’alliance entre le somatique et le psychiatrique était nécessaire pour une prise en charge efficiente des patients et ce, à tous les niveaux. Depuis sa mise en place en 2011, 168 personnes ont été formées dont 142 infirmiers et 22 aides-soignants, et les appréciations des apprenants sont très positives.

En 2020, cette formation s’intitulera : « Actualisation et renforcement des connaissances et des compétences fondamentales en soins somatiques pour les paramédicaux exerçant en psychiatrie (session AS ou IDE) » et à terme, nous souhaiterions proposer cette formation aux professionnels des établissements partenaires du GHT Psy Sud Paris.

Ioel Detton
Infirmier, formateur, co-concepteur de la formation : « Réactualisation des connaissances somatiques pour les paramédicaux exerçant en psychiatrie »